Nolwenn Corre, la première cheffe étoilée du Finistère

C’est au beau milieu du Finistère, sur des falaises ardues balayées par le vent et la mer, qu’une cheffe étoilée à vu le jour. 

 

Une histoire de famille

 

Originaire de Plougonvelin en Bretagne, Nolwenn a grandi entourée de passionnés de la cuisine. Tout a commencé avec ses grands parents Émile et Francine Corre qui s’installent à la Pointe Saint-Mathieu en ouvrant leur restaurant. Ces derniers vont passer 34 années aux commandes du Restaurant de la Pointe Saint-Mathieu avant de le céder. 

En 1988, Brigitte et Philippe Corre parents de Nolwenn, reprennent le flambeau du domaine sur la Pointe de Saint-Mathieu. À l’évidence, c’est par la culture du goût, de l’excellence culinaire et du patrimoine gastronomique que notre jeune étoilée s’est épanouie. 

 

Son parcours

 

Son engouement pour la cuisine l’oriente vers des études secondaires en hôtellerie – restauration au Lycée du Paraclet à Quimper. Durant, ces premières années elle effectue un stage auprès du Meilleur ouvrier de France Jean Luc L’Hourre à L’Auberge des Abers à Lannilis. Cette expérience est une réelle révélation qui la dirige vers la cuisine gastronomique. 

En 2008, Nolwenn Corre obtient avec brio son BTH et poursuit son parcours à L’Institut Paul Bocuse. Durant cet enseignement, plusieurs formateurs participeront à son apprentissage notamment Yannick Alléno au sein du Palace Parisien Le Meurice. 

Puis, c’est auprès de Christian Le Squer au célèbre restaurant Parisien, Le Pavillon Ledoyen que Nolwenn va évoluer. 

Elle terminera par retravailler deux années avec Jean Luc L’hourre au Marinca sur l’île de la Corse. 

 

Ses inspirations

 

À tout juste 25 ans, après ces années d’ acquisitions d’expériences, cette jeune femme reprends les rênes du restaurant détenues par maintenant trois générations. Nolwenn pointe alors sa cuisine en direction de la gastronomie avec son frère Tanguy Corre. Entre temps, fier de cette linier, elle ouvre le Bistrot 1954 un véritable clin d’oeil à sa famille. Le restaurant de la Pointe Saint-Mathieu devenu une référence dans le Finistère se voit rebaptiser Hostellerie de la Pointe Saint-Mathieu. 

À la surprise générale, le 22 janvier 2019 Nolwenn Corre devient la première cheffe étoilée du Finistère. Le restaurant Hostellerie de la Pointe Saint-Mathieu obtient une étoile par le Guide Michelin. Cette année, Nolwenn fait partie des cinq nouvelles femmes sur soixante-quinze lauréats qui entrent dans le Guide Michelin. 

Laisser un commentaire