Qui était Christophe Dominici ?

christophe dominici

Hommage à Christophe Dominici, un rugbyman engagé

Difficile de résumer un homme aussi généreux en quelques lignes  mais le 24 novembre 2020, le monde du rugby français pleure un grand joueur, Christophe Dominici disparait tragiquement à l’âge de 48 ans.

Joueur d’exception, c’était un homme au grand coeur parrain de la course « Enfant sans Cancer » de l’association « Imagine for Margo »

L’Association Imagine for Margo mène des actions de sensibilisation et de collecte de fonds afin d’aider la recherche européenne sur des traitements spécifiques, innovants et plus efficaces pour les enfants atteints de cancer. Elle apporte également du soutien aux familles et contribue au bien être des enfants hospitalisés.

L’association organise chaque année la course « Enfants sans Cancer », un événement sportif ayant pour objectif de contribuer au financement de la recherche sur les cancers des enfants et des adolescents.

Cet événement sportif, est devenu une véritable tradition, sportif amateur ou confirmé, la course laisse le choix entre des parcours de 5 km (marche ou course) ou de 10 km (course), en solo ou en équipe. Au rendez-vous, beaucoup d’énergie, d’émotion, de joie et de solidarité, sur un parcours à la fois animé et convivial : coureurs, donateurs, bénévoles, chercheurs, tous les participants sont présents afin de faire de cet événement une journée merveilleuse pour les enfants.

Christophe Dominici était un joueur international français et entraîneur de rugby à XV. Il a évolué au poste d’ailier et a contribué aux plus beaux succès du Stade français Paris

Il a débuté sa carrière professionnelle au Racing Club Toulonnais puis a rejoins l’ambitieux club du Stade Français au début de l’ère Guazzini en 1998 est devient champion de France dès sa première année. Il rejoint la même année l’équipe de France lors du tournoi des cinq nations et remporte son premier match. Vice champion du monde en 1999, il participera également aux coupe du monde de 2003 et 2007.

En 2004, il remporte son second grand chelem et en 2005, il jouera avec le Stade français la finale de Coupe d’Europe face au Stade toulousain .

Il sera de nouveau sacré Champion de France en 2000, 2003, 2004 et 2007


Contenu en lien avec le rugby :